LE CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE MAÎTRISÉ

Newsletter NÉVA septembre 2016


Projets de R&D à façon ou améliorations substantielles d’une gamme logicielle : autant de gisements de CIR chez CSE
Par Larry Perlade


Creative Systems Engineering (CSE) est éditeur et intégrateur de ses propres solutions dédiées au secteur des médias. En parallèle, CSE se positionne aussi sur des projets clients spécifiques, hors catalogue. Dans ces projets et produits, la R&D est soigneusement identifiée pour permettre de monter des dossiers CIR avec le précieux concours de NÉVA.

L’offre de CSE se décline en deux lignes de produits. D’abord, Media Pilot/ePilot, la solution phare proposée par CSE, est un logiciel de réservation et de facturation à destination des régies publicitaires multi-supports. Cette offre complète de gestion publicitaire s’est appuyée sur des développements partiellement financés par le Crédit d’Impôt Recherche. Elle est utilisée par plusieurs grandes régies nationales, et s’exporte également bien, en Russie et dans plusieurs pays d’Afrique. L'autre gamme de logiciel, CTS Antenne, est à destination des chaines de télévision pour gérer l'ensemble de la planification antenne (référencement des programmes, grilles éditoriales, conducteur d'antenne).

« 
CSE a déposé son premier dossier de CIR en 2009, en s’appuyant totalement sur l’expertise de NÉVA. Puis, améliorant sa connaissance du dispositif au fil des années, notre équipe a progressivement pris de l’autonomie en interne pour rassembler les éléments à documenter et produire les dossiers à déposer auprès de l’Administration, tout en se reposant extensivement sur l’expertise et l’expérience de NÉVA pour l’optimisation du chiffrage, l’établissement des déclarations fiscales, les relances auprès de l’Administration, et la défense des dossiers », explique Jean-Marc Leoni, président de CSE.

Les dossiers de Crédit Impôt Recherche ou de Crédit Impôt Innovation déposés par CSE n’ont jamais suscité de contestation ni de la part de l’administration fiscale, ni de la part du Ministère de la Recherche.

« 
La preuve que le travail de préparation que nous avons mené avec notre prestataire NÉVA, tout comme les réponses, élaborés avec le concours de NÉVA, aux demandes d’informations de l’Administration, ont été parfaitement calibrés », constate avec satisfaction Jean-Marc Leoni.

Année après année, CSE a déplacé ses efforts de R&D et d’Innovation successivement sur chacun des pôles de son Business. Il a pu s’agir de valoriser des avancées significatives introduites dans sa gamme logicielle au catalogue, comme de mettre en avant des développements R&D occasionnés par la réalisation de projets clients à façon : par exemple, la mise en œuvre d’un système de planification sous contraintes développé pour un important site marchand de ventes privées permettant d’organiser l’affichage des marques et produits, ou encore le développement d’une application mobile de rupture pour un éditeur de niche.

Avec cette palette très hétérogène de projets de R&D ou d’Innovation mis en avant année après année, l’amplitude de variation des montants annuels de CIR obtenus avec le soutien de NÉVA est très large : entre 60 000 à 240 000 € suivant les années. Un coup de pouce intéressant pour une PME réalisant 2 millions de chiffre d’affaires, résolument tournée vers les progrès technologiques.