LE CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE MAÎTRISÉ

Newsletter NÉVA septembre 2016


Avec Habiteo, la vente immobilière rentre dans la 3ème dimension
Par Larry Perlade


NÉVA accompagne une nouvelle start-up cofondée par le business angel Denis Fayolle (dont nous avions déjà conté les aventures entrepreneuriales placées sous le signe du CIR (1). Habiteo a pu s’appuyer, grâce au concours de NÉVA, sur les aides conjuguées du CIR, du CII et du statut JEI.

Une innovation majeure dans la vente immobilière

La start-up Habiteo suit un parcours d’hyper-croissance après une troisième levée de fonds annoncée pour fin 2016. Elle emploie déjà, 3 ans après son démarrage, une quarantaine de salariés. Son équipe compte une dizaine de développeurs et ingénieurs informatiques, dont la moitié profondément immergée dans la R & D !

L’entreprise, lancée fin 2013, s’est très logiquement appuyée, dès sa première année d’activité, sur le CIR et le statut JEI
: il aura en effet fallu toute une année de travaux de R & D pour aboutir à un outil logiciel satisfaisant, permettant, à partir d’une base de plans en 2D, l’exécution rapide et économique de visites virtuelles en 3D de qualité photoréaliste. Un outil logiciel de rupture sans lequel Habiteo ne serait pas à l’origine d’une révolution en marche au sein des pratiques commerciales de l’immobilier.

Habiteo s’appuie sur cet outil pour alimenter sa propre plateforme web de vente en ligne dédiée aux programmes immobiliers neufs.

« Pour optimiser la vente, Habiteo.com a ainsi eu l’idée puis surtout la capacité technologique d’utiliser la 3D dans le but de proposer des visites virtuelles de programmes immobiliers complets, depuis les lots individuels jusqu’au futur quartier d’implantation dans son ensemble », explique Jeanne Massa, co-fondatrice de Habiteo.com.

Les programmes immobiliers sont ainsi accessibles en visite virtuelle, une présentation bien plus convaincante qu’une plaquette. Habiteo.com propose aussi une palette de services complémentaires, pour enrichir l’expérience utilisateur et qualifier le mieux possible les besoins des prospects (consolidation de données sur le quartier comme le taux de réussite au bac des lycées avoisinant ou des outils de simulation d’échéancier de prêt bancaire, de frais de notaire, de rentabilité d’un investissement locatif).

La visite virtuelle est d’autant plus précieuse à cette étape que le chantier n’a en général pas encore été entamé, et que rien n’est sorti de terre pour rassurer l’acheteur éventuel sur son projet d’acquisition et lui permettre de se projeter dans son nouvel environnement. Et pourtant, le promoteur doit vendre au plus vite pour financer les travaux. Ce
nouveau support de vente s’adresse donc in fine aux promoteurs, dans le cadre d’une démarche B2B. Habiteo leur apporte à la fois un nouvel outil d’aide à la vente, et un nouveau canal de vente. Le trafic sur le site Web Habiteo.com génère en effet des contacts qualifiés, voire des rendez-vous, qui sont ensuite cédés aux promoteurs dans le cadre de contrats d’apport d’affaires, à charge pour eux de transformer les intentions d’achats en véritables projets d’investissement, dans un cycle commercial optimisé au travers des outils et logiciels Habiteo, avec notamment la digitalisation de la liasse contractuelle et donc des réservations fermes validées par signature électronique.

Une innovation financée en partie par les dispositifs français d’aide à l’innovation technologique mis en œuvre avec succès pour Habiteo par NÉVA

Outre les avantages financiers cumulés du CIR et du CII qui ont abouti, pour Habiteo, à une enveloppe de crédit d’impôt de près de 135 000 euros sur les deux premières exercices, l’entreprise a bénéficié également du statut de Jeune Entreprise Innovante (JEI) au cours de sa première année d’activité avec, à la clef, d’importantes exonérations de charges sociales. Aujourd’hui si le CIR et le CII sont toujours d’actualité, dans un contexte d’innovation permanente et indispensable, en revanche, avec un chiffre d’affaires en augmentation spectaculaire, et des charges en proportion, la société a perdu le droit au statut de JEI : les dépenses de R & D, pourtant en légère augmentation, sont en effet passées sous le seuil rédhibitoire de 15% des charges totales de l’entreprise, impliquant la sortie immédiate du statut JEI ! La rançon du succès !

Jeanne Massa, portée par son expérience passée de directrice des opérations de Lafourchette.com, conclut :
« 
Habiteo est engagé dans une nouvelle étape de son développement, qui passe par l’international. Le tissu économique français a donné naissance ici à un projet unique, il s’agit maintenant de garder un temps d’avance en exportant notre modèle, tout en l’améliorant en permanence, grâce au CIR et au CII, et avec NÉVA, pour maintenir notre avance technologique. »

A suivre donc !

1 : voir NL du 26 mai 2014 : Néva donne la parole à ses clients « Serial entrepreneur et CIR, la loi de l’attraction »